Faut-il juger un acte selon ses intentions ou selon ses conséquences?

Publié le par Phil

Nos actions sont ce qui, de nous, est perceptible et déchiffrable par les autres. Elles sont ce par quoi nous manifestons dans le monde notre présence, notre efficacité, nos convictions, et pour tout dire peut-être nos affirmations morales. Quand il faut porter un jugement sur les actions des autres, ou sur les nôtres, devons-nous juger des actes ou des intentions ? Pour tout dire, dans l'action, est-ce l'intention qui compte ? Est-ce l'intention qui lui donne sa valeur propre ?

Commenter cet article